Homepage

Le Jardin à l'Italienne

 

Château de Gourdon 1592

Plantée de gros buis taillés en cône ou en boule sur fond de gazon, cette terrasse est visible de très loin. Tout en camaïeu de verts, la composition évoque l'esprit des jardins de la Renaissance. Au XVIème siècle en Toscane et dans les environs de Rome, les fleurs étaient en effet regroupées dans des enclos, dénommés Giardini dei Fiori.

 

La Terrasse d'Honneur Le Jardin de l'Apothicaire Le Jardin à l'Italienne Le Jardin de rocaille Salon de thé Location d'espaces (château, jardins)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   

Arbustes à feuilles persistantes, les buis peuvent être taillés de multiples façons. Sous l'empereur Auguste, ils ornent déjà les jardins des patriciens romains. Puis à la Renaissance, ils revêtent les formes les plus extravagantes. Ils servent à border les allées et former les motifs des parterres, comme le recommande l'agronome Olivier de Serres.

Petites fleurs bleu-mauve qui poussent de façon spontanée, les aubriètes doivent leur nom au peintre Claude Aubriet. Au début du XVIIIème siècle, l'artiste fut chargé par Louis XIV d'une expédition botanique en Asie mineure. Il en rapporta ces fleurs qui donnent, au mois d'avril, une vibration particulière à la pierre des murs qui enserrent le Jardin à l'Italienne. En d'autres saisons, les aubriètes laissent la place aux mufliers et aux valérianes.

suite >>

Château de Gourdon 1592
 
© Chateau de Gourdon 2006
réalisation Orbicom
/ PH+